MESDEMOISELLES MES P’TITES FILLES poème

Afficher l'image d'origine

MESDEMOISELLES MES P’TITES FILLES

Mesdemoiselles mes p’tites filles

Veuillez cesser de me faire rire

Avec vos yeux qui dégoupillent

Et me font cacher des sourires

Pour être tout à fait honnête

Je vous dirai quel cinéma

Après des ans de mamounette

Me voici votre mamina

Vous me mettez sur les rotules

Vives ogresses de mon temps

Et parfois même je capitule

Face à vous, à vos jeunes ans

Quand un éclat de joie survient

Dans nos jeux tendres partagés

Un grand émoi soudain m’étreint

Mon cœur en est tout chaviré

Je me dis que la vie sur terre

Quel qu’en soit le prix à payer

Vaut plus encore quand une grand-mère

Découvre une telle continuité…

A mes belles et tendres petites filles

Tit’can I

Ce contenu a été publié dans Mes poèmes, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à MESDEMOISELLES MES P’TITES FILLES poème

  1. loustic dit :

    belle écriture, pleine de jolies émotions
    2 petits passages (peut être) à revoir : « un émoi …se traîne » (pas très heureux)
    « découvre une telle continuité »(pas très joli,
    surtout en conclusion)

    bizzzzz
    Kristof le bourdon « casse-pieds »

  2. Tit'can I dit :

    Ok je vais réfléchir à vos remarques monsieur le bourdon, que je dirai au sens critique élevé mais pas dénué d’intérêt pour autant

    Merci pour le com KristOf

  3. loustic dit :

    bzzz bzzz bbzz

    bzz bzzzzzzzzzzzzz bzbz

    traduction:
    merci d accepter mes humbles remarques, mais sache que le texte me plaît bcp par ailleurs.

    j apprécie particulièrement le « me font cacher des sourires », très subtil émotionnellement et psychologiquement;

    bizzzz à ma fleur de plume préférée, au suc si délicieux …

    KristOf du Grand Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *