UN VOISIN DÉRANGEANT…

 

Un extrait de ma toute dernière nouvelle qui je l’espère ne va pas trop vous déranger…

Oui je vous ai dit que je n’aime pas le bruit

Au point de tuer à cause de ça ?

Non

En êtes vous sûr ?

J’ai jamais voulu le tuer

On peut simplement vouloir faire taire quelqu’un et que ça tourne mal

Moi si j’ai envie de faire obéir, j’ai mes méthodes…

Ah, et qu’elles sont vos méthodes pour faire OBEIR Monsieur Cuers ?

Ben je surprend si vous préférez

Vous surprenez dites-vous ?

Oui

Mais alors comment surprenez-vous ?

J’ai ma stratégie

Une stratégie ?

Oui

Mais comment faites-vous stratégiquement ça m’interesse ?

Eh bien j’émets

Vous émettez ?

Oui

Vous émettez quoi ?

Vous voulez peut-être dire que vous émettez des cris ?

Non

S’il vous plaît Monsieur Cuers, expliquez-moi dans le détail, vous émettez quoi exactement ?

Des ordres

Des ordres !! Des ordres de quoi ?

Des ordres de dégager

Je ne comprend pas

J’envoie des ordres d’expulsion

D’expulsion ?

Oui d’expulsion de propriété

Dans quel but ?

Pour faire comprendre à mon voisin que je ne veux plus l’avoir près de chez moi

Je ne comprend pas ?

Ben je lui envoie un courrier

Un courrier ?

Oui un courrier sur le futur chantier

Quel futur chantier ?

Le chantier qui occupera la place de sa maison

Un chantier de construction ?

Oui

Et donc ?

Au début il ne comprend pas

Il ne comprend pas quoi ?

Qu’on va construire sur l’emplacement de sa maison

Et il y croit ?

Il va demander des explications bien sûr

A qui ?

A moi puisque c’est moi qui lui envoie le courrier

Mais il ne croit pas un seul moment à une erreur ?

Si justement

Alors ?

Alors je lui explique qu’on a bien vérifié, qu’y a pas d’erreur

Et que se passe t-il ?

Il s’use

Il s’use à quoi ?

A comprendre !!

Mais il y a bien un moment où il réagit non ?

Oui

Et que fait-il à ce moment là ?

Il va voir le maire de la commune pour avoir des explications

Et ensuite ?

Le maire ne peux pas lui répondre évidemment

Donc ?

Alors il m’écrit qu’il veut des explications, mais je lui en donne pas

Il se passe quoi de ce fait ?

Il demande à la police d’intervenir

Et la police est venue ?

Oui

Et alors ?

Rien

Comment ça rien ?

Eh bien il ne trouve rien pour savoir que c’est moi

Je ne saisis pas bien monsieur Cuers, votre voisin reçoit votre courrier, on peut même dire vos menaces et la police ne vous fait aucun problème ?

Non

Pourquoi ?

Il font mal leur boulot c’est tout, c’est pas à moi de leur apprendre leur job

Donc ils viennent et ils repartent comme ils sont venus sans vous causer le moindre soucis ?

Oui parce qu’ils z’ont vu que mon patron

C’est à dire ?

Ben c’est pas mon patron qui écrivait

Oui puisque c’était vous en effet, mais alors dans ce cas pourquoi avoir interrogé votre patron ?

J’écrivais sur l’ordinateur du boulot avec le courrier à entête, vous me prenez pour un pich’ ou quoi !!

Alors si je vous suis bien, votre patron ne devait pas comprendre pourquoi il recevait les lettres de votre voisin lui demandant des explications ?

C’est ça

Mais comment aviez-vous accès aux courriers de votre voisin ?

Ben tous les jours je fouillais sa poubelle au patron, ensuite j’écrivais la réponse au voisin

Ok et il se passe quoi après ça?

Ben le patron il commence à en avoir marre d’avoir les lettres de mon voisin, il lui écrit et le menace en le traitant d’illuminé, lui dit d’aller se faire voir

Et vous

Moi, ben je continue à voir s’user mon voisin

S’user ?

Oui à force qu’il comprend rien il s’use, il fatigue quoi

Mais alors combien de temps se passe avant le moment tragique ?

Oh il s’est passé six mois je crois bien, p’êtes bien moins

Et ensuite

Ben après je fais ce que j’avais prévu

Mais encore

Je suis parti un matin au boulot bien remonté, à cause que la veille il chantait encore un truc d’opéra, je supporte pas l’opéra, il est chanteur lyrique en plus, alors c’est tous les jours qu’y me crispe la tête

Et donc

Donc je reviens de ma journée direct jusque devant chez lui

Et ?

Il m’entend arriver et il sort sur le pas de sa porte, j’avais pris une BD avec moi

Vous vous rendez avec une BD jusque chez lui !!

Oui, ça vous bluff hein ?

Disons que je ne saisis pas bien en quoi le fait de prendre une BD nous amène vers ce dont nous parlons

Eh bien c’est simple pourtant !!

J’ai de plus en plus de mal à vous suivre

Je le préviens que s’il dégage pas de chez lui dans les 10 minutes, il va se prendre ma BD sur la gueule, et que ça va faire du dégât

Et ça a suffit à le faire réagir ?

Oui

Mais alors comment se fait-il qu’on l’a retrouvé mort devant chez lui ?

Eh bien en soulevant ma BD au dessus de lui, je lui dit : « t’a plus que deux minutes pour dire au revoir à ta maison »

Mais il s’est passé quoi à partir de ce moment là ?

Quand il a vue ma BD qui s’agitait il a mis ses mains sur sa tête d’abord puis sur sa poitrine et il s’est écroulé, il a clamsé direct net devant chez lui, c’est tout, je l’ai même pas touché

Ce que je ne comprend pas bien Monsieur Cuers, c’est à quoi a servi cette BD dans cette histoire puisqu’elle ne l’a pas touché mais qu’elle a suffit à lui faire faire un arrêt cardiaque

Ben il a eut trop la trouille, c’est tout, pis moi, je suis reparti direct avec au boulot, je voulais pas qu’on me la chope

Dites-moi monsieur Cuers, vous aimez lire ?

Ben non

Vous travaillez dans une librairie ?

Non

Vous travaillez où ?

Sur les chantiers

Et c’est quoi votre job ?

Je suis démolisseur

Démolisseur ?

Démolisseur oui avec ma BD

Votre quoi ?

Ma boule de démolition, on dit BD pour faire court…

FIN

Tit’can I

Ce contenu a été publié dans Mes Nouvelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *