JE PESE MES MAUX… humour

 

coucher pour reussir birds

 

JE PÈSE MES MAUX…

Expressions imagées de la langue française revues et corrigée par Tit’can I…

Est-ce plus courant de dire ‘je pèse mes maux’ pour un anorexique ou pour un obèse ?

Si on raconte des salades, il ne reste plus alors qu’à essorer nos histoires !!

Il se sentait sale et en même temps totalement lessivé est-ce normal docteur ?

Avoir la frite, un homme doit éviter de s’en vanter auprès d’une inconnue, même en Belgique

Broyer du noir, un déprimé peut-il le dire sans craindre d’être traité d’assassin raciste ?

Si cuisiner quelqu’un c’est le presser comme un citron, le rouler dans la farine, mettre ses pieds dans le plat et sa viande dans le torchon,  pour finir par lui faire cracher le morceau, est-ce vraiment un succès ??

Y a que les blaireaux qui peuvent prétendre se faire mousser sans avoir l’air rasoir…

Tit’can I

Ce contenu a été publié dans Mots d'esprit, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à JE PESE MES MAUX… humour

  1. Anne dit :

    Bonjour Tit’Canaille, j’aime beaucoup cette Tit rubrique « Je pèse des mes maux », tu as de l’humour bravo ! ;)

  2. admin dit :

    Merci Anne heureuse que mon humour vous plaise

    Au plaisir amie internaute

    Cordialement

    Tit’can I

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *