CAPPADOCE SOUS LA NEIGE

Ce contenu a été publié dans Photos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à CAPPADOCE SOUS LA NEIGE

  1. bruno dit :

    Hello pat’, j’étais sur le fofo immo et ça m’a rappelé un bon souvenir … J’ai survolé la cappadoce en septembre 2012 (sans la neige donc) et la turquie c’est vraiment beau, avec une mer à 26° encore en septembre, des marchés colorés aux senteurs épicées : bref va sur Cigale Voyages tu verras les prix sont cassés !
    Je vois que tu es toujours artiste dans l’âme, j’adore !
    Un petit conseil de lecture pour les vacances : Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan, je pense que cela peut te plaire …
    Bizz

  2. admin dit :

    Coucou Bruno

    Non je ne connais pas la Turquie, c’est un projet de voyage que je souhaite réaliser un jour prochain, en tout cas tu me donnes d’autant plus envie de découvrir ce pays avec ces détails de tes vacances, as-tu survolé la Cappadoce en mongol fier ??? (sourire)
    En tout cas ce pays m’attire depuis longtemps déjà, merci pour l’info j’irai voir ce qu’il en est sur le site dont tu parles

    Pour Delphine Le Vigan c’est drôle nous avons une fois de plus le goût des mêmes lectures !!!
    J’ai lu d’une traite ce bouquin au printemps, j’ai beaucoup aimée, j’ai beaucoup pleurée à la fin.

    Merci pour la gentillesse de ton message

    Bises

  3. POIRIER dit :

    Bonjour belle épistolaire.
    Je réponds avec un peu de retard. Difficile en effet de ne pas aimer cette belle histoire familiale de Delphine Le Vigan. Si tu ne l’as pas lu, UN AUTRE MONDE de Barbara Kingsolver devrait lui aussi t’obliger à prévoir un stock de kleenex à portée de mains, mais c’est un des meilleurs livres que je connaisse avec LE CHOIX de SOPHIE bien sûr … Au plaisir de te lire. Bruno

  4. Tit'can I dit :

    Coucou mon cher Bruno

    Merci pour le partage de tes lectures qui me font toujours un réel plaisir, je suis allée voir les critiques sur le net d’un autre monde, il semble que c’est une écriture particulière qui n’est pas appréciée par tous, ce qui pour moi peut-être un frein, car avant même le thème d’une histoire la manière de raconter prime toujours

    Actuellement je lis Jean Giono « Que ma joie demeure », c’est très poétique comme écriture, il y a de magnifiques réflexions mais à la 150 ième page je commence à m’ennuyer ferme, il ne s’y passe rien de particulièrement rebondissant
    Heureusement je démarre comme souvent 2 romans en même temps, ainsi si j’en laisse un de côté, j’en ai un autre sur le feu… En l’occurrence La mémoire des cèdres, de Jacqueline Massabki l’histoire se passe au Liban un pavé de quasi 600 pages

    En tout cas j’ai été ravie de ta visite, je vois que tu restes un de mes plus fidèles lecteurs dans le temps !!!

    Au plaisir de te lire mon cher ami

    pat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *