J’ME VOYAIS DÉJÀ (parodie)

 

Disco - Samuel Le Bihan - Franck Dubosc - Abbes Zahmani Image 3 sur 4

Photo du film Disco Samuel le Bihan, Franck Dubosc, Abbes Zahmani

J’ME VOYAIS DÉJÀ

Ma parodie de la chanson d’Aznavour


A soixante ans j’ai les gencives qui grincent

Et mes poignets d’amour ont ramollit

Parfois chargé sans complexe j’en pince

Pour une bimbo du quartier d’ St Denis

 

C’est chez Tatie qu’au moins cher j’ai fait faire

Ma salopette en paillettes canari

Mon chapeau de zorro, mes santiags en croco

Ont eu raison de son air ébahi

 

Elle m’voyait déjà devenant si riche

En dix fois plus beau et tellement plus gros qu’un manche à balai

Elle m’voyait déjà sous mon air fortiche

Etre un kéké boy de toutes ces soirées dont on n’parle jamais

 

J’étais le plus fou des discos mobile

Affolant les gens partant en courant sous mes grands effets

Ils criaient  parfois VITE !!!  A l’automobile

Ne comprenant pas que tout l’art c’est ça, j’le fait pas exprès

 

Mes traits surprenaient, par mon maquillage

Un peu de terre glaise que je mélangeais à du yaourt bio

Ça n’est pas banal je sais, c’est mon avantage

D’créer des recettes que je n’partage pas, je suis pas idiot

 

Parfois y a mes pieds qui sentent sur scène

Je vois le public changer de couleur en me regardant

Ça ne m’aide pas, c’est mon gros problème

De ne pas aimer m’laver tous les jours avec du savon.

 

Cette salopette y a trente ans que j’la porte

Archie moulante, elle craque quelquefois,

D’un chausse pied j’enfile et j’la supporte

Pour la garder je f’rai n’importe quoi

 

J’n’ai jamais eu de ces succès faciles

On me jetait dehors quelquefois

Les minables troquets, et les supermarchés

N’ont pas comprit que je valais mieux qu’ça

 

Je m’voyais parfois dans ces soirées VIP

Au bras d’une star qui me présentrait son imprésario

Il ferait de moi l’artiste BIP BIP

Et me signerait un contrat à vie de soirées disco

 

Ouvrant calmement une belle portière

Un chauffeur viendrait en me saluant m’appelant Monsieur

Dans ma veste jaune tachée fausse panthère

J’entrerai en scène sous les : Attention !!! Le v’la !!!Oh mon dieu !!

 

J’vais tout essayer jusqu’à l’hécatombe

J’f’rais danser des louzes sur des airs de bouse pour d’la fantaisie

Car tout va changer pour moi, je serai James bond

J’vais enfin rouler dans une belle twingo couleur ferrari

 

Je sais qu’j’ai toujours une longueur d’avance

Comme les grands artistes c’est après ma mort qu’on parl’ra de moi

On me dit de TROP, de trop peu je pense

Mais un jour viendra j’s’rai moins discret pour être le plus grand !!!

Tit’can I

 

La bande annonce de ce film super sympa avec les musiques disco qui m’ont tant fait danser !

Ce contenu a été publié dans Mes parodies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *