L’AMOUR N’EST PAS DÉSINTÉRESSÉ (mes cogitations)

COUPLE ECLABOUSSE

L’AMOUR N’EST PAS DÉSINTÉRESSÉ

Comment pouvoir dire que l’amour est dénué d’intérêt quand la première chose que l’on attend de l’autre est souvent ce que l’on n’a pas en soi.

Déjà l’attirance physique n’est pas dénuée d’intérêt, elle a même beaucoup d’importance pour la reproduction, afin d’accroitre la variété génétique humaine, elle reste certainement la forme la plus inconsciente et primitive de l’intérêt amoureux vers le corps désiré.

Qui peut se targuer de ne pas aimer la beauté de quelqu’un ou simplement le charme qu’il ou elle dégage, que ce soit physique, intellectuel, sa sensibilité, ou pour le capital de sympathie ou de popularité que peuvent avoir certaines personnes par exemple. Intérêt qui nous amènera le plaisir des yeux, de l’esprit et du cœur.

Intérêt aussi que celui de compenser ce que l’on n’est pas par les capacités d’autrui. Atténuer un tempérament triste par la gaîté que l’autre a en lui, booster un manque de volonté par l’entrain de celui qui en a, trouver le calme  auprès d’un être plus paisible que soi, etc.…

Cet intérêt n’est pas forcément calculé à l’avance,  il est néanmoins conscient, il reste un intérêt d’équilibre pour soi même.

Tit’can I

Ce contenu a été publié dans Mes cogitations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à L’AMOUR N’EST PAS DÉSINTÉRESSÉ (mes cogitations)

  1. thierry dit :

    Le texte est pertinent et sympa, mais en soi et par soi je crois que l’amour avec un grand A n’est que désintéressement, car il est spontané, il ne demande que l’opportunité de naître, de vivre et il ne meurt jamais.

  2. admin dit :

    Thierry

    Tout a fait d’accord avec ton point de vue, l’amour avec un grand A ne peut pas être dans le calcul, mais la spontanéité qui amène à cet amour me semble néanmoins guidée par « nos instincts inconscients », ou « intérêts inconscients » programmés au fond de nous par nos émotions et nos sens.
    Autrement dit l’amour reste au fond assez archaïque à la base, même le plus grand, et même si on n’y voit pas au premier abord autre chose que l’amour, je veux dire par là que ce n’est jamais vraiment complètement par hasard que certaines personnes nous attirent plus que d’autres.

    Enfin ce n’est que mon humble avis.

    En tout cas merci de ta contribution pertinente qui permet d’élargir le débat.

    Bises à toi.

    Tit’can I

  3. thierry dit :

    C’est vrai qu’il existe innombrables amours !
    Il y a l’amour par habitude
    il y a l’amour par devoir
    et j’y crois, il y a l’amour par hasard, c’est vrai qu’il y a des facteurs déclenchants,le physique,l’esprit , on n’aime ou on n’aime pas une personne ,mais tout repose sur peu de chose,mais celui qui dure est celui de la patience de l’adversité, et des bons moments de notre courte vie.

    je t’embrasse Thierry

  4. JADE dit :

    L’amour avec un grand « A » est un amour inconditionnel qui ne doit pas concerner grand nombre de sujets du relationnel « hommes-femmes »(bien trop humains avant tout !)- j’exclus l’Amour qui tissent les liens familiaux, encore que…

    Je serais tentée de penser que la relation d’amour est un joli buisness, une « entreprise » qui n’évite en rien la part de fantaisie, de poésie et de romantisme nécessaires ; il se trouve juste que la réalité permet de cerner ce que l’on refuse de voir… après tout, l’essentiel, c’est l’équilibre de l’odieuse image « perte/bénéfice »…

  5. admin dit :

    JADE

    Je ne sais si j’ai compris dans l’exactitude votre commentaire.

    Je trouve très intéressante votre vision de l’amour avec un grand A.

    Je crois qu’on réussit mieux en amour lorsque l’on est capable de voir au delà de l’idéalisation de l’autre dès le début, ce qui n’empêche pas la pureté du sentiment.
    Autrement dit rester clairvoyant malgré l’élan passionné.
    Si aimer vraiment c’est aimer encore lorsque la période fusionnelle est passée, que l’on gère les sentiments comme on gèrerait une entreprise, en ayant pour objectif de surmonter les périodes difficiles dans l’espoir de lendemain plus paisibles, alors oui on peu parler de pertes et profits pour le couple.

    Je suis d’accord aussi sur la fantaisie et le romantisme, on peut très bien se dire des vérités pas toujours agréables à entendre, du moment que c’est dit avec tact, cela n’empêche pas d’avoir des attentions délicates ensuite, et de partager des moments d’humour qui amène une connivence supplémentaire au couple.

    Merci pour votre commentaire apprécié.

    Bien à vous.

    Tit’can I

  6. thierry dit :

    bonjour,

    Pour répondre à Jade, quand j’ai écris ces quelques mots, je voulais juste dire que lorsqu’on Aime, on aime sans raisons, sans calculs, et pour que cela dure il faut parler, vivre, souffrir, voyager, bouger, ca fait 30 ans que je le fais et je ne m’en plaints pas…..

    j’ai perdu un de mes gros chiens, une grosse mémère basset hound pleine d’amour, voilà un belle exemple d’amour, elle était patot , hors normes et pourtant on l’aime sans conditions , et je le dis au présent car l’Amour sera toujours là…on peux aussi le dire au futur….
    Amitiés Thierry

  7. tournesol dit :

    si l’amour était désintéressé il laisserait de marbre…il est intéressant parce que quelque chose nous le rend intéressant..les raisons peuvent etre diverses et plus ou moins conscientes voire mystérieuses…on peut se regarder en face ou regarder dans la même direction…chercher son image ou son complémentaire ou sa sécurité ou sa raison de vivre…
    l’amour que l’on porte à l’autre est égoïste au même titre que la haine …c’est l’effet boomerang qui fait la différence ….selon que l’on est guerrier ou « amourophile  » éduqué dans un terreau de violence ou de bienveillance avec chacun notre capacité ,notre volonté à faire évoluer les choses on aspire tous au fond de nous à vivre le bien être de l’autre et à le partager..parce que aimer un tel plutôt qu’un(e) autre c’est aussi de l’égoïsme…ce qui me ferait dire que trouver de l’intérêt à tous les autres serait le Panthéon associé au Paradis !!!!!…mais voilà..nous ne sommes pas des dieux

    amitiés

  8. admin dit :

    Excellente analyse qui va dans le sens que j’essayais de démontrer tournesol, vous complétez parfaitement bien le propos, je pense que lorsqu’on accède à une certaine maturité ça nous permet de regarder l’amour avec moins d’angélisme et certainement une lucidité qui ne nous rend néanmoins pas moins aimant, ni moins amoureux.

    Merci pour ce commentaire intelligent

    Amitiés

    Tit’can I

  9. tournesol dit :

    merci Tit’can I.
    Je reprends la lecture de votre blog que j’avais délaissé…je retrouve la même sensation qu’il y a quelques années… havre de paix ,de simplicité autant que d’originalité…..
    à voir tout de même ce fameux gène miroir plus développé chez certains que chez d’autres qui favoriserait l’empathie, prédisposition à la perception du ressenti de l’autre…on ne serait donc pas tous égaux face à l’amour

    amitiés

  10. admin dit :

    Alors c’est que j’ai pas trop vieillit depuis… lol

    En tout cas agréablement surprise de vous savoir fidèle à mon blog malgré le temps qui passe, et l’absence, ça fait chaud au cœur

    Merci à vous tournesol

    Amitiés

    Tit’can I

  11. tournesol dit :

    sourire
    surement que que la curiosité tient elle l’age à l’écart de toute mauvaise turbulence ..pour ce qui est de mon appréciation,je ne vous cacherai pas plus longtemps que le laps de temps étant le même pour moi que pour vous il se peut que si vous avez vieilli je l’aie fait tout autant…..mais je n’en crois rien lol
    dire maintenant que je suis désintéressé n’aurait aucun sens ..je confesse donc que je partage tout à fait égoïstement votre amitié lol

  12. admin dit :

    En tout cas c’est joliment exprimé, aussi je n’ai qu’une chose à ajouter, je partage de bon cœur votre amical égoïsme !!

    OULAH je sens que je commence à dépasser mes propres compétences… lol

    Tit’can I

  13. tournesol dit :

    Tit’can I ,je voudrais vous rassurer sur ce point ….je suis à fond sur mes compétences….lol…mais bon ,c’est en testant ses limites qu’on sait jusqu’où on n’aurait pas du aller…et je sais aussi que l’inconnu est le moteur puissant qui fait grandir l’enfant…..je ne crois pas que ces règles s’altèrent dans le temps…c’est pour ça aussi que tout égal à un expert ,je me prends aussi à dire de grosses c…neries avec un sérieux époustouflant ….
    amicales pensées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *