PETITE ANNONCE MEETIC (OU MYTHIQUE…)

PETITE ANNONCE MEETIC (OU MYTHIQUE…)

Mâle sérieux en quarantaine bio nique
Cherche femelle même profil bio chic bio genre

Si vous êtes très nature vivant en plein air ou de pleine terre.
Sans colorant (teinture cheveux) accepte néanmoins celles qui prennent des engrais (compléments alimentaires).
Surtout pas de tonte (épilation) chimique, seulement à la cire d’abeilles.
Il faut bien sûr que vous ne soyez pas baguée (alliance).
Il serait souhaitable que vous soyez avec OGM (organe gynécologiquement motivé).
Et que vos seins ne donnent que du lait de Soja.
Je suis végétal lien aussi j’aime les femelles mûres et sauvages.
Si vous vivez nue du matin au soir, c’est mieux.
Savoir pratiquer la réflexologie est un plus.
Chez moi on ne se lave qu’à la cendre c’est naturel et surtout gratuit.
Je préfère les femelles très céréales plutôt que cérébrales mais pas trop soupe au lait de brebis.
Il est préférable de savoir laver mes slips avec des noix de lavage indiennes.
Et n’utiliser que des protections intimes en coton lavables.
Je ne supporte que les parfums aux huiles essentielles.
Très sportif je pratique la course à pieds nus dans les champs de sarrasin ou d’orge.
Je vis dans un milieu sain et naturel sans chauffage, et avec des toilettes sèches.
Je ne supporte que la fumée au bois de hêtre.
Je suis un homme très doux qui aime faire les massages surtout des seins.
Comme vous le voyez je suis plutôt d’esprit simple, bref un garçon très éco logique.

Si vous correspondez à mon profil n’hésitez pas à me laisser un message.

Olivier des Marais.

10 MINUTES PLUS TARD…

Bonjour Olivier,

Je lis votre annonce et je crois correspondre au profil que vous recherchez.

Je vis en banlieue parisienne, mon immeuble est construit en pleine terre et comme j’habite au douzième étage je suis aussi de plein air.
Je suis très peu cérébrale mais très céréales puisque je me nourris exclusivement de chips, je ne suis pas trop soupe au lait, mais très soupe au pisse tout.
Je suis blonde non décolorée comme les blés (donc mûre et sauvage).
Pour la tonte je n’ai pas encore de ruches sur mon balcon, mais la tite abeille à de la cire dans les oreilles.
Pas de bagage non plus on ne m’a jamais invitée à voyager en Alliance.
Mon OGM est toujours motivé surtout en plein champ.
Mes seins ne donnent pas de lait mais vous pourrez m’appeler Soja si ça vous plait.
J’aime vivre nue mais pas l’hiver à Paris sans chauffage.
J’ai de bons réflexes que je pratique sans entrainement.
Pour les protections intimes je crois que les carrés de nettoyage en micro fibre doivent convenir car ça n’accroche pas les poils.
Chez moi les toilettes sont toujours mouillées mais les sèches évidemment c’est mieux.
Je mange les noix indiennes mais je savais pas qu’on peux laver les slips avec.
Est-ce que la cendre ça donne pas les cheveux gris ?
Pour le parfum aux huiles essentielles j’ai que de l’huile d’olive.
Je ne fume pas les arbres, même pas les hêtres.
J’aime les massages des seins.
Moi aussi je suis simple d’esprit, et plutôt bio genre que bio chic.

Merci de me répondre.

Candy de Paris

QUELQUES JOURS PLUS TARD…

Ma chère Candy de Paris,

Mon nom ne vous dira peut-être rien mais je me présente : Vicomte Oscar Gilbert Maurice de la Touffe. Je suis un ami intime d’Olivier des Marais. Voici l’objet de ma missive :
Il se trouve que la lettre que vous avez envoyée à Olivier des Marais est arrivée subrepticement entre mes mains. Un pur hasard, je vous demande de le croire.
Ayant toujours voulu le plus grand bien à mon ami Olivier qui se trouve être un petit cousin par mésalliance. En effet, le frère de la grand-mère du cousin de ma mère a fauté, au siècle dernier avec une de leur plus fidèle domestique. De cette union secrète est né l’arrière grand-mère d’Olivier. Mais là n’est pas mon propos.
Je connais parfaitement le caractère de mon cousin et, au vu des termes de votre lettre, il est absolument évident qu’il est impossible qu’il pourrait être heureux en votre compagnie.
Par contre, je viens d’étudier de la manière la plus attentive vos différentes réflexions et je pense que, sans prétention, je serais la personne la plus apte à vous rendre heureuse.

Je constate que vous vivez dans un château de douze étages situé tout près de la capitale. Le mien n’a que quatre niveaux et nous n’employons que vingt-quatre domestiques. Vous installer chez moi vous fera faire de sérieuses économies de personnel.
Vous dites vous nourrir exclusivement de “chips”. Mon étude de la langue de Shakespeare étant déjà lointaine, je me suis renseigné auprès des meilleurs dictionnaires et “chips” se traduit par “fragment” ou “copeau”. Vous ne précisez pas la nature des copeaux que vous mangez. Du bois, probablement. Peut-être y a-t-il une scierie près de chez vous. Je peux vous dire que nous possédons trente hectares de forêts dans notre propriété et les douze bucherons que nous employons sauront, à coup sûr, ne pas vous laisser tomber d’inanition.
Si vous êtes blonde, cela a peu d’importance. Il y a déjà des blonds dans la famille. Mon arrière grand-père qui avait longuement étudié nos origines expliquait cette particularité par une invasion de vikings au neuvième siècle en Normandie.
Vous précisez que votre OGM est toujours motivé. Je peux vous le confirmer… mais comment savez vous que mes amis intimes me surnomment OGM (Oscar Gilbert Maurice)
Pour vos protections intimes, nous sommes très bien pourvus. Il reste dans nos caves une ceinture de chasteté ayant appartenu à mon arrière grand-mère. Il faudra néanmoins la réparer puisque son palefrenier en a malencontreusement détruit la serrure simplement en voulant la nettoyer. Nous n’avans jamais compris comment il avait pu être aussi maladroit.
D’après vos dires, vous êtes simple d’esprit. Là encore, vous ne déparerez pas chez nous. J’ai entendu deux médecins dire après l’hospitalisation de mon oncle : Dans cette famille, ils sont tous un peu simples d’esprit. C’est une qualité que notre modestie nous interdit d’étaler au grand jour.

Ma chère Candy, je suis certain que nous sommes faits pour vivre ensemble. Précisez moi à quel jour et à quelle heure, notre diligence viendra vous chercher dans votre château de banlieue, le mariage pourra être célébré à la fin du mois ou au tout début du mois prochain.

Dans cette attente, recevez mon plus profond respect et surtout, ne parlez de rien à Olivier, il serait vexé que vous me préfériez à lui.

Vicomte Oscar Gilbert Maurice de la Touffe  (dit Roger pour les intimes…).

UNE HEURE PLUS TARD…

Très cher OGM de la Touffe,

Je suis très contente qu’un membre, pardon ami de la famille des Marais, réponde à ma lettre.
Faut bien dire que je n’intéresse pas grand monde depuis longtemps dans mon quartier alors ça fait bizarre qu’un mec comme vous s’intéresse à une nana comme moi.
Mais quand vous me verrez avec mon piercing au front et mon anneau dans le nez je pense vous serez totalement emballé. J’aime l’originalité dans mes fringues aussi, qui mettent en valeur mon corps dont je n’ai pas honte… On me dit que je pourrais faire un effort pour m’épiler, mais comme je suis très nature, je laisse le persil sortir du cabas comme on dit…
C’est comme pour mes strings, moi le top c’est qu’on voit les ficelles de chaque côté sur mes hanches, à cause des coutures qui craquent, car j’aime bien l’archi moulant en fait. Mes potes me charient en m’appelant anarchie roulante, mais ça m’amuse pas toujours qu’on se moque de mon surpoids.
Sinon j’ai pas mal de goût en musique, je suis fan d’Alysée, j’ai tous ses posters accrochés dans mon salon, dans ma chambre, ma salle de bain, et même les wc. Mais attention j’ai des goûts très classiques aussi Sheila par exemple.
Si vous habitez la tour d’un château de quatre étage je m’en contenterai, ainsi que de vos vingt quatre domestiques, ça me fait donc presque un par jour et par mois à ma disposition … (chez vous on sait recevoir y a pas à dire…).
Pour vos chips je ne sais pas si ceux de vos bois sont aussi croustillants, mais s’ils sont fumés au bois de hêtre par vos bucherons je veux bien les essayer.
Par contre je ne savais pas que les protections intimes elles ont des serrures chez vous, et qu’il fallait un palefrenier pour les nettoyer, le pauvre à passer son temps à ça, c’est pas étonnant qu’il soit tout pâle.
Je suis contente de savoir que vous êtes aussi simple d’esprit que moi, mais moi j’ai pas eût besoin d’un médecin pour me le dire, à l’école on m’a juste fait redoubler trois fois ma maternelle.
Bon après avoir beaucoup réfléchit (presque 5 minutes) je suis contente de vous dire que je veux bien vous épouser, je n’ai pas encore reçu votre photo et vous n’avez pas la mienne mais la vie c’est savoir prendre des risques pas vrai… Sûr que le pauvre Olivier risque de vous envier quand il me verra dans vos bras (j’espère qu’ils sont grands…).
J’accepte votre plus profond respect (vous êtes coquin vous !) j’enlève mon malabar pour vous rouler une pelle en attendant que votre carrosse vienne se faire caillasser en bas de mon immeuble.

KISS KISS

CANDY de Paris.

Histoire écrite par Tit’can I avec la très aimable et bienvenue participation de Roger.

Ce contenu a été publié dans Humour, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *