MON PERE (poème)

MON PERE

Tu aimais toujours m’amener,
Sur ces longues routes à rouler
Dans tes camions j’ai adorée
Vadrouiller dans tant de quartiers.

Et tant d’usines, j’ai visité
Tant de dépôts, même des silos
Des halles la nuit si agitées
Aux fond’ries à dev’nir marteau.

Y avait toujours tes gestes tendres
Des fruits, des bonbons, des gâteaux
Que tu me jetais sans attendre
Dans la cabine sans dire un mot.

La nuit la route était à nous
On avaient l’temps de discuter
De refaire ce monde un peu fou
Seuls en écoutant Max Meynier.

Puis venait la compétition
Des numéros d’départements
Nos fous rires car nous jubilions
T’étais resté un grand enfant.

Aux routiers où on s’arrêtaient.
On t’appelait par ton prénom
Ton franc parlé nous régalait
Les clients et même les patrons

Quand ton gros réveil sonnait
Que la fatigue se faisait morte
Parfois même tu ne l’entendais
La route devenait la plus forte

Une fois t’as joué à Fangio
Sur quatre voies au p’tit matin
Là j’avais le coeur au plus haut
J’voulais qu’tu gagnes sur ton copain

Tu vécu d’aventures plus grises
Ces gros semis bien trop chargés
Des kilomètres sans pare brise
Des nuits passées à réparer

Par ce brouillard d’une nuit d’hiver
Dans cette église tu es rentré
Virage loupé, cabine en l’air
Qu’elle hérésie pour un athée.

On t’a donné cette médaille
Des kilomètres récompensés
Une vie entière de travail
Sur toutes ces routes bitumés.

Tu n’liras jamais ce poème
Car tu es parti bien trop tôt
T’entendras j’espère mon je t’aime
Mon chouette papa mon grand héros.

Tit’can I

Ce contenu a été publié dans Mes poèmes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à MON PERE (poème)

  1. Roger dit :

    C’est très émouvant…
    Merci Tit’Can I

  2. Tit'can I dit :

    Merci Roger de ton commentaire.
    Son métier il l’a beaucoup aimé, mais sa myopathie découverte tardivement l’a contraint à la préretraite dont il a un peu profité heureusement.

    Bises

    Tit’can I

  3. isa dit :

    un bel hommage à ton père que tu viens de nous livrer avec toute ta sensibilité chargée de vécu et de vérité…
    bises isa

  4. seb63 dit :

    tres emouvant comme texte ::
    grosse bise a toi sebastien

  5. admin dit :

    Merci Isa j’espère avoir retracée au mieux sa vie sur les routes dans un métier qui l’a rendu heureux.

    Bises.

    Tit’can I

  6. admin dit :

    seb63

    Merci de tes visites continues mon fidèle lecteur.

    Bises.

    Tit’can I

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *