AU CLAIR DE LA TUNE (parodie)

AU CLAIR DE LA TUNE

Au clair de la tune,
Mon ami Sarko,
Laisse-moi mes tunes
Sans en dire un mot.
Mon fuel est trop cher,
Je n’ai plus de feu,
Laisse not flouz peuchère,
Même un tout pt’it peu.

Au clair de la tune
Sarko répondit :
Je n’ai plus de tunes,
Je suis dans mon lit.
Carla ma voisine,
Je crois qu’elle y est,
Car ma p’tite lutine
Les tunes ça lui plait.

Au clair de la tune
L’aimable lutin
Frappe chez la brune,
Elle répond soudain,
Qui frappe de la sorte ?
Il dit à son tour :
Ouvre-moi idiote
Qu’on fasse l’amour.

Au clair de la tune,
Il n’y voit qu’un peu
Il cherche la brune,
Il cherche le feu.
En cherchant d’la sorte
On sais s’qu’il trouva,
Juste derrière la porte
La pov’e Cécilia

Au clair de la tune
Sarko se rendort.
Il rêve à la brune,
Son cœur bat très fort
Car toujours si bonne
Pour le lutin blanc,
La brune s’abandonne
Contre un peu d’argent.

Tit’can I

Autre version de mon ami poète Papy Robert

M’a promis la lune
Président Sarko,
De faire fortune
Des millions d’euros.
Ma bourse comporte
Bien moins que zéro,
Prête moi main-forte
Mon gentil Nico.

Au clair de la thune
Sarko répondit,
« Là tu m’importunes
Je suis dans mon lit.
Va chez ma voisine
Je crois qu’elle y est,
Car ma concubine
Joue quelques couplets. »

Au clair de la thune
Me rend chez Carla,
Frappe chez la brune
Mon cœur en émoi.
« Qui frappe à la porte ?
C’est Papy Robert.
Ouvrez moi accorte
J’ai eu le feu vert »

Au clair de la lune
On n’y voit qu’un peu,
Mais jvois l’infortune
Au fond de ses yeux.
Cherchant chez la belle
Mes quelques écus
Le trésor c’est elle
Dernière rime en U.

Papy robert

Ce contenu a été publié dans Mes parodies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à AU CLAIR DE LA TUNE (parodie)

  1. seb63 dit :

    bien cette chanson
    grosse bise

  2. Papy Robert dit :

    on a eu la même idée….

    M’a promis la lune
    Président Sarko,
    De faire fortune
    Des millions d’euros.
    Ma bourse comporte
    Bien moins que zéro,
    Prête moi main-forte
    Mon gentil Nico.

    Au clair de la thune
    Sarko répondit,
    « Là tu m’importunes
    Je suis dans mon lit.
    Va chez ma voisine
    Je crois qu’elle y est,
    Car ma concubine
    Joue quelques couplets. »

    Au clair de la thune
    Me rend chez Carla,
    Frappe chez la brune
    Mon cœur en émoi.
    « Qui frappe à la porte ?
    C’est Papy Robert.
    Ouvrez moi accorte
    J’ai eu le feu vert »

    Au clair de la lune
    On n’y voit qu’un peu,
    Mais jvois l’infortune
    Au fond de ses yeux.
    Cherchant chez la belle
    Mes quelques écus
    Le trésor c’est elle
    Dernière rime en U.

    BIZZZZZ
    Papy robert

  3. LOL dit :

    MDRRRRRRRRRRRR:d

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *